La fin de l'été, les plages pour les surfeurs corses

Rédigé le Dimanche 21 Octobre 2018 | modifié le Lundi 22 Octobre 2018


Peut-être ne le saviez vous pas mais la Corse possède de très nombreux spots de surf !
Et oui, il y a des vagues en méditerranée et elles déroulent parfaitement sur les spots insulaires



Non, le surf n'est pas exclusivement un sport pratiqué dans les océans. Si en France, les lieux les plus connus sont bien sûr dans le sud ouest sur la Côte basque ou dans les Landes.
Mais la méditerranée est aujourd'hui reconnue par les spécialises comme un terrain de jeu remarquable avec des vagues de vent, qui soufflent très fréquemment dès l'automne et tout l'hiver. La Corse est au cœur de ces différents vent, entre les forts coups d'ouest et les dépressions venues d'est, proposant une grande variété de spots.
Petit tour des spots les plus connus, car un surfer ne donne jamais son secret spot sur internet ! A vous de chercher sur Google Map ou sur les blogs spécialisés.

Les spots de la côte ouest

Ce sont les spots les plus connus mais aussi ceux qui reçoivent le plus fréquemment la houle. Et parmi ces hauts lieux du surf en Corse, le plus connu est sans conteste le spot de Capo di Feno.
Cette superbe plage préservée de la région d'Ajaccio offre plusieurs beach break avec une fréquence de houle incroyable pendant les mois d'hiver. Plusieurs bancs de sable lèvent des droites solides et quelques gauches très sympas. Spots parfois très technique, mais permettant aussi de belles sessions en longboard ou sup. 
A noter la présence d'une école de surf pendant l'été.

Autres très belle vagues du sud du golfe d'Ajaccio, la vague du Ruppione offre là aussi une gauche solide et une droite plus accessible mais souvent très fréquentée, avec des niveaux très disparate. Spot qui sature aussi plus vite les jours de gros.

Pour les plus curieux, à vous de chercher les vagues suivantes : les CRS, le cimetière, Kana etc..dans le golfe d'Ajaccio. Ouvrez les yeux et les oreilles, cherchez les vidéos et vous obtiendrez quelques belles sessions avec les locaux.
Le golfe au nord d'Ajaccio, à savoir Tiuccia/Sagone peut lui aussi proposer de belles vagues selon les orientations de la houle ( sud ouest, nord ouest). Les coins les plus fréquentés sont à Calcatoggio ( pas pour les débutants !) et Sagone ( présence d'une location de paddle).
Encore plus au nord, la région de la Balagne est un paradis pour les windsurfers, ce qui veut dire qu'on y trouve aussi des vagues à surfer, mais il faut souvent batailler avec le vent.
Les spots de windsurf/kitesurf sont donc souvent aussi ceux de surf, comme à Algajola, Bodri, la Légion, Ostriconi et les Agriates. En poussant encore plus loin, la région de Saint Florent et la base du Cap peuvent aussi offrir quelques jolis moment de glisse.
Toujours sur la côte ouest, mais plus au sud, le golfe du Valinco offre aussi de belles conditions de surf. C'est sur les plages de Propriano que les plus belles vagues déferlent, sur la grande plage de l'Arena Bianca jusqu'à Portigliolo. Attention aux courants forts sur ce spot qui, quand les vagues sont grosses, peu devenir assez violent.
Plus au sud, la plage de Tizzano est aussi un joli spot de surf par gros coup d'ouest. Il s'agit d'un gros shore break pouvant devenir une belle vague à surfer.
Le reste de la côte ouest, soit vers Bonifacio, ou plus au nord vers Porto et Galeria n'offre pas de belles vagues à proprement parlé.
La fin de l'été, les plages pour les surfeurs corses

Les spots de la côte est

Moins connues pour ses vagues, la partie orientale réserve pourtant de belles surprises lors des gros coups de vent hivernaux, venant d'est.
Dans l'extrême sud, ce sont les plages de Pinarello et la région de Sainte Lucie de Porto Vecchio qui offrent le plus de chance de surfer dans de jolies conditions. En fonction de l'orientation ( sud ou nord est) chaque baie peut laisser apparaître une jolie petite vague.
En remontant plus au nord, ce sont les embouchures des différentes rivières qui vont alors donner de jolies vagues, profitant des bancs de sable poussés par les dépôts des fleuves. Travo et Tarcu font partis des références mais sans aucun doute, en cherchant un peu autour des étangs de la plaine orientale, vous pourriez avoir de bonnes surprises.

Il faut ensuite remonter jusqu'au Cap Corse pour trouver des vagues surfables. Le célèbre shaper insulaire Jean Valère Bordenave a d'ailleurs installé son camps de base et école/location de sup à Grisgione au nord de Bastia.
Les vagues du Cap sont courtes mais jolies à surfer, le tout dans des paysages très différents du reste de l'île ! 

Surfer en Corse n'est donc pas si original que cela. Chaque année, de nombreux nouveaux  pratiquants achète un équipement complet pour la pratique du surf  et découvre les plaisirs de la glisse sur une île où cette culture n'est pas encore totalement ancrée. Pourtant, les jours propices, sur des spots comme Capo di Feno, il n'est pas rare de trouver plus de 50 passionnés, hiver comme été et cela depuis des années.


Ces spots attirent aussi quelques pratiquants venus du continent, et parmi eux des célèbres surfers de gros qui trouvent dans les conditions extrêmes de méditerranée de quoi s’entraîner pour aller affronter les monstres de Berlharra, Nazaré et toutes les plus grosses vagues d'Europe.
Attention tout de même, avant de se lancer dans le surf en Corse. Si vous êtes débutant, prenez le temps de passer par une école pour connaitre les bases et les règles dans l'eau.
Et si vous êtes un surfer pratiquant, faites comme sur tous les spots du monde, un fois au peak, respectez les locaux, apprenez à lire la vague et profitez de la glisse nustrale ! 


Photos : Titus.com pour Capo Surf Club - Corse Matin Capo Surf Classic.


Sur le même thème :
< >